Exposition Projet culture et hopital Reportage Théâtre

// Author: Didier // 0 Comments

Au printemps 2012, nous rencontrons Didier Carluccio. Les résidents jouent le jeu ! Ils posent. Ils jouent la comédie devant l’objectif. Dans le cadre de la semaine bleu nous ouvronsles portes de l’EHPAD au public et exposons les photos. Elles sont belles ! Ils sont beaux ! Le regard qu’ils portent sur eux n’est plus le même. Le regard porté sur eux n’est plus même. Des soignants et des bénévoles, viennent interpréter les propos des résidents sur scène.

Trois représentations de notre première création « Mémoire en Chansons, souvenir libéré » ont eu
lieu, en 2012 et 2013.
Fort de cette première expérience, les résidents du club théâtre ont souhaité travailler sur
la notion du progrès et en quoi celui-ci a induit une rupture inter générationnelle. En tant
que derniers témoins de l’ensemble des bouleversements sociaux et technologiques du XX ème
siècle, ils souhaitaient construire une comédie autour du partage de leurs expériences. Cette
création interrogeait sur la culture et la place de la personne âgée dans notre société.
Un travail qui a donné lieu à deux nouvelles représentations d’une nouvelle création « Le
temps où l’on avait le temps », en 2014 et 2015. Des classes de CM1, CM2, de collège, les
enfants de l’accueil de loisir, du conseil municipal « enfants » et des résidents de 11 EHPAD
sont venus aux représentations, lesquelles ont toutes affiché « complet ».
Didier, est invité à participer aux évènements que génèrent nos projets.

En février 2014, une seconde exposition de Didier aura lieu à l’occasion de la représentation du spectacle :

« Pointde fuite » 25 de la compagnie Adhok 26 dans le cadre du projet : « Souvenir…souvenir »
coordonné par le service culturel du Pays Valée du Loir. En octobre 2014, il expose le fruit de
son travail avec les résidents. Celui-ci intitulé : « De l’aube au crépuscule » mais en exergue
l’investissement des résidents dans son travail. Présenté à la Mairie et au sein de l’espace
jeunesse de la bibliothèque municipale, il interroge les habitants sur le regard que l’on porte
sur la vieillesse.

Comments are closed.